A Propos du Projet MERIT

« Renforcer la résilience face aux effets des changements climatiques »

Cofinancé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Fond environnemental mondial (FEM), le projet « Multi-Energies pour la résilience et la gestion intégrée des terroirs (MERIT) » cible en priorité les petits exploitants (agriculteurs, éleveurs, agro-pasteurs), hommes, femmes et jeunes, considérés comme le groupe le plus vulnérable au changement climatique.

Le projet entend soutenir la résilience et la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables (Diffusion du nexus économe en Gaz à Effet de Serre (GES) à l’échelle des ménages mais également à travers la gestion des terroirs (accès à l’eau souterraine, gestion durable des terres maraichères).
MERIT renforcera la résilience des écosystèmes face au climat par la promotion de sources d’énergie à faible émission. Il bénéficiera à plus de 42 000 ménages, soit environ 420 000 bénéficiaires indirects dans sa zone d’intervention, dont au moins 50% de femmes et 30% de jeunes.

Gilbert HOUNGBO

Président du FIDA


L’objectif du projet est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la résilience, notamment climatique, des populations rurales pauvres du sud du Mali. L’objectif de développement est l’amélioration durable de l’accès aux énergies renouvelables et de la productivité des sols.

Moussa CAMARA

Coordonateur National Projet MERIT


MERIT cible les femmes, les hommes et les jeunes petits exploitants (agriculteurs, éleveurs et agro-pasteurs), qui sont considérés comme le groupe le plus vulnérable au changement climatique. L’approche de ciblage combinera les critères de vulnérabilité au changement climatique au niveau local et les critères d’éligibilité (nombre d’animaux, accès à l’eau) retenus pour l’ASAP/PAPAM pour identifier les bénéficiaires des biodigesteurs.

Modibo KEITA

Ministre du Développement Rural du Mali


Le projet « Multi-Energies pour la résilience et la gestion intégrée des terroirs (MERIT) » renforcera la résilience climatique des écosystèmes en promouvant les sources d’énergie à faibles émissions. Il bénéficiera à plus de 42 000 ménages, soit quelque 420 000 bénéficiaires indirects dans la zone du projet, dont au moins 50% de femmes et 30% de jeunes.

Nos Objectifs

Le Projet MERIT a identifié des défis clés pour la réalisation des objectifs de développement durable et l’amélioration des conditions de vie au sud du Mali.

Objectif global

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la résilience climatique.

Objectif spécifique

Promouvoir la résilience des systèmes de production afin de favoriser une amélioration durable de la productivité des sols.

Résultats attendus

1. Amélioration de l’état nutritionnel des ménages

2. Intégration de l’agriculture et de l’élevage à travers

3. Intensification des systèmes d’élevage par la production

4. Appui à l’adoption de pratiques d’agriculture résiliente

Les actions du Projet MERIT

Découvrez nos actions et nos zones d’intervention

Nos zones d’intervention

Le Projet MERIT se concentre sur les zones soudaniennes et soudano-guinéennes, caractérisées par une pluviométrie de plus de 600 mm par an.

Le projet couvrira la zone d’intervention de l’ASAP/PAPAM dans le sud des Régions de Kayes et de Sikasso, et élargira son intervention au sein de ces deux régions (nouvelles communes d’intervention) ainsi que dans les régions de Koulikoro et Ségou.

L

REGION DE SEGOU

Superficie : 64 821 km²
Population : 2 336 255
Densité : 36 hab./km2
L

REGION DU KOLIKORO

Superficie : 90 120 km²
Population : 4 418 305

REGION DE SIKASSO

Superficie :4 418 305
Population : 2 625 919
Densité : 37 hab./km2

REGION DE KAYES

Superficie : 119 743 
Population : 1 996 812 

Notre impact

Découvrez l’impact du projet MERIT sur le renforcement du développement durable et l’amélioration des conditions de vie au sud du Mali.

Chiffres clés

Personnes touchées par le projet

Bio-digesteurs réalisés

Photovoltaïques installés

Hectare de terres soumises à une gestion résiliente au climat

Personnes formées aux pratiques et/ou techniques de production

Cas de succès

Share This